La CILE s’appuie sur l’expertise de NRB pour se préparer à l’avenir

Depuis 1913, la Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux (CILE) fournit de l’eau potable à plus ou moins 580.000 personnes dans diverses villes et communes en région liégeoise. La Compagnie a récemment franchi les premières étapes de sa transformation numérique en déployant Office 365 et SAP HANA en guise de solution ERP. William De Angelis, consultant en charge de divers projets au sein de la CILE, y voit une base indispensable pour continuer à innover dans l’adaptation des services destinés aux citoyens, mais aussi pour continuer à innover dans le fonctionnement interne de l’entreprise. Dans le cadre de ce projet ERP ou dans celui, plus vaste, de sa transformation globale, la CILE s’appuie entre autres sur les conseils et l’expertise de NRB.

Quel rôle joue le département ICT dans votre organisation?

William De Angelis : “Dès 2012, la direction réalise que la CILE doit se doter de structures et de systèmes de gestion intégrés plus robustes pour que ses activités de production et de distribution répondent à ses normes et critères de qualité et de performance.

Le passage vers SAP avec la technologie HANA apparaissait comme une absolue nécessité, porteuse d’avenir. Les coûts d’exploitation et de maintenance s’en voient diminués et la nouvelle solution SAP ouverte permet d’intégrer des technologies et des applications plus facilement. Il sera dès lors plus aisé d’innover.”

Angelo PARELLO : « Le rôle de l’ICT a profondément évolué en très peu de temps. Il passe d’une fonction basique de support à un véritable centre d’aide à l’amélioration des processus internes et à l’augmentation de l’efficience des services envers les citoyens desservis. »

Comment le rôle du département ICT va-t-il évoluer?

William De Angelis: « La transformation digitale donne à l’ICT une position centrale d’accélérateur stratégique au cœur de l’entreprise. Dans ce contexte, il parait essentiel d’amener de nouvelles approches. La première étant l’approche bimodale de Gartner dans laquelle le premier mode doit garantir la stabilité d’une entreprise et de ses applications cœur de métier, tandis que le second mode se veut innovant et agile pour permettre la transformation digitale.

La deuxième approche est de renforcer et d’optimiser une culture de travail collaboratif entre les directions métiers et l’ICT afin d’amener la transversalité nécessaire à cette transformation digitale. »

Angelo PARELLO : « Ces différentes approches ainsi que l’évolution du département ICT montrent à quel point ce département est central pour la réflexion stratégique de l’entreprise. Il devient dès lors indispensable au fonctionnement de la CILE ainsi qu’à ses perspectives d’avenir. A ce sujet, d’ailleurs, il est important que la CILE, grâce à l’apport de l’ICT, puisse se positionner au niveau de la réflexion sur le développement du concept de Smart City. Un exemple très concret au niveau technologique est le smart metering. Nous devons impérativement changer notre approche envers le citoyen »

Qu’apporte le nouveau monde numérisé à un organisme tel que la CILE?

« Le digital, levier d’optimisation opérationnelle et de nouvelles opportunités de business.

En ce qui concerne l’optimisation opérationnelle, nous allons pouvoir exploiter un certain nombre  de données qui, grâce à la digitalisation, permettront de transmettre les informations relevées sur le terrain (OT, IOT). Le développement, en parallèle, d’algorithmes de plus en plus performants aidera à prendre de meilleures décisions dans l’achat intelligent d’énergie, la recherche de fuites, la maintenance prédictive, la détection de fraude ou la sécurité sanitaire,….

La transformation digitale amène également de nouvelles opportunités pour la CILE. Nous envisageons, par exemple, toute une série de e-services personnalisés. »

Quels sont, à vos yeux, vos principaux défis?

« Tout d’abord, la gestion des données, ce nouvel or noir. Comment gérer les données de l'entreprise pour créer de la valeur ? Cette nouvelle tâche ne pourra être confiée exclusivement à l’ICT, cela nécessitera des équipes inter-fonctionnelles, afin de savoir où trouver l’information et comment l’utiliser. La gestion des données doit être une culture, un état d’esprit et non un projet ! »

« Ensuite, l’ICT bimodale qui combine prédictibilité d’un côté et exploration de l’autre. Cela nécessitera un profond changement de culture et il faudra veiller à ce que les deux modes ne deviennent pas des silos séparés. » »

« Enfin, il sera très important de mieux intégrer les acteurs clés des métiers de la CILE afin qu’ils comprennent l’ICT et qu’ils soient une source d’innovation et un moteur pour la transformation de l’entreprise. Nous avons tous la même motivation : proposer le meilleur service possible aux citoyens. »

Ils nous font confiance...

Contact us :

  • Mail us
  • Phone us

Follow us :

  • Linked In
  • Twitter
  • Google +
  • Slideshare
  • Youtube
  • Flickr

Nous contacter ?

Herstal

t. +32(0)4 249 72 11

Bruxelles

t. +32(0)2 286 57 11

Envoyer un message

Partenariats & Certifications

  • SAP Partner
  • Microsoft
  • ISO:9001
  • ISO:27001