6 Enseignements du Salon des Mandataires 2016

Notre participation au Salon des Mandataires 2016 nous a permis de présenter et de mettre en avant notre vision et notre catalogue de services #SmartCities. En effet, ce thème est devenu une des priorités dans le débat politique tant dans la sphère communale que dans la sphère régionale bien que, pour bon nombre de mandataires et de fonctionnaires, ce phénomène reste parfois flou.

Lors de ces deux jours de salon, le groupe NRB a pu démontrer toute l'utilité pour une commune, petite ou grande, de développer une stratégie « Smart ». Celle-ci n'est en fait qu'un instrument qui va lui permettre de mettre en œuvre son plan stratégique en tenant compte de la technologie, de l'expérience utilisateur et de la proximité avec les usagers de la ville.

Les 8 conférences données sur le salon ainsi que les différents supports, notamment notre panneau didactique sur l'internet des objets, ont permis de démystifier le concept de Smart City et de le rendre beaucoup plus concret.

Le mur "Internet des objets" du Groupe NRB au Salon des Mandataires 2016

Les enseignements que nous retenons de cette édition 2016

  1. La volonté de la région Wallonne de jouer un rôle important et de fédérer les acteurs autour d'une stratégie « SmartRégion » est bien réelle. Cela a été dit et répéter, notamment par Pascal Poty de l’Agence du Numérique lors de la conférence « Smart Cities : construisons ensemble la ville intelligente de demain »
  2. Les initiatives du Plan Numérique sont nombreuses et ambitieuses. Le modèle de financement mis en place permet à la fois à la région d'être dans le driving seat mais également aux acteurs de terrain de participer à une approche bottom up en proposant de nouveaux projets.
  3. Agoria propose de construire et de promouvoir une plateforme numérique wallonne qui permettra, à terme, aux différents acteurs (entreprises, citoyens, pouvoirs locaux…) d'avoir un accès facile aux données et donc la possibilité de créer de nouveaux outils et services pour les citoyens mais également pour les pouvoirs publics.
  4. On voit apparaître de plus en plus de startups qui proposent des solutions pour les pouvoirs publics, les citoyens et les acteurs économiques locaux comme le démontre la présence au Salon des Mandataires de Let’s Go City, Localisy ou encore Opinum. Cela prouve également à quel point la jeunesse de notre région est dynamique, créative et entreprenante.
  5. La notion d'écosystème est de plus en plus présente dans les discours des différents intervenants. Nous avons bien compris que la réussite d'un programme tel que le Plan Numérique Wallon à l'échelle de la région doit passer par quelques acteurs industriels entourés d'un ensemble de startups et de PME.
  6. Enfin, à travers les discussions que nous avons pu avoir avec les nombreux visiteurs de notre stand, la gestion du changement dans l'administration reste un défi permanent. Un accompagnement est nécessaire afin d'atteindre un niveau d'adoption des nouvelles technologies important au sein même de nos services publics.

En conclusion, nous constatons de toutes parts une nette volonté d'avancer sur la problématique des Smart Cities en fédérant un maximum d’acteurs tant privés que publics afin de mettre en place des solutions mutualisées mais permettant à chaque ville ou communes de promouvoir sa propre identité.

La balle est désormais dans le camp de nos leaders politiques ainsi que des quelques grands acteurs de l’économie wallonne. L’objectif est de donner une dimension régionale et industrielle à des initiatives qui restent encore très locales et trop peu concertées.

Ajouter un commentaire

Ils nous font confiance...

Nous contacter ?

Herstal

t. +32(0)4 249 72 11

Bruxelles

t. +32(0)2 286 57 11

Envoyer un message

Partenariats & Certifications